Cinéma – Sinema

13h15 – Salle DUMONT-DURVILLE – Astrolabe – « Donne-moi des ailes » – Film de Nicolas VANIER (1h53)

Films en français
3€ la séance, 2€ pour les moins de 16 ans.

La perspective de passer trois semaines de vacances en Camargue chez son père Christian n’enchante guère Thomas, qui préfère les jeux vidéos à la nature. L’adolescent découvre que son père, ornithologue passionné par son métier, a pour projet de sauver une espèce d’oie naine en voie de disparition. Son objectif est de guider les volatiles vers un chemin de migration plus sûr en les accompagnant dans les airs à bord de son ULM. Ce projet un peu fou rapproche Thomas de son père, et le tandem décide de se rendre en Norvège pour concrétiser cette idée. Les aventures du scientifique Christian ~MOULEC ont inspiré à Nicolas Vanier ce film prévisible mais attendrissant, à la superbe photographie.

A suivre une conférence de Serge KERGOAT « Hirondelles et martinets »

13h30 – Salle de Théâtre – Centre JACOLOT « BARADOZ : histoire de la symphonie du Ponant » – présentation par Gildas JAVA

Synopsis :
Ce documentaire de 56 min raconte l’histoire de la symphonie du Ponant, des influences de son compositeur Didier SQUIBAN à l’interprétation par l’Orchestre National de
Bretagne et ses solistes. Il raconte aussi comment des styles musicaux (jazz, classique, traditionnelle breton) à priori opposés, s’harmonisent pour former une œuvre
plurielle.
Après avoir composé la symphonie « Bretagne » en 2000 et « Iroise » en 2004, le compositeur et pianiste Didier SQUIBAN clôt son cycle symphonique en 2014 avec une ultime
symphonie : la symphonie du Ponant. Malgré un succès auprès du public, celle-ci ne pourra être enregistrée que 7 ans plus tard. Entretemps, la santé du compositeur se
dégrade et ne lui permet plus de jouer. C’est alors que le jazzman Baptiste TROTIGNON accepte de remplacer le compositeur pour enregistrer cette symphonie.
Pour entrer dans l’univers musical du compositeur, Baptiste TROTIGNON devra faire appel à ses compétences d’improvisateur pour s’approprier les codes des musiques
traditionnelles bretonnes et les rendre intelligibles.
Pour réussir cette passerelle entre ces univers jazz, classique et traditionnel, Baptiste sera guidé par les indications de Didier SQUIBAN et devra également travailler avec 4
autres solistes et la cheffe d’orchestre Ariane MATIAKH.
Ce film raconte l’histoire de la création, de l’appropriation et de l’interprétation d’une symphonie à la croisée des styles musicaux, amenant le spectateur à vivre la musique
comme un voyage à travers le temps présent jusqu’aux profondeurs des temps mythiques. Ce voyage l’amène à saisir que la musique bretonne existe, elle appartient au
monde.